LA PLUME A L'OREILLE
*1986 - 1987*

d'André paradis
 
21 décembre 1986
(Le 21/12/1986 fut le jour de la première émission d'André Paradis La Plume à l'Oreille, qui continue à ce jour. il s'agissait à l'époque d'émissions hebdomadaires de 25 minutes. Voici un extrait de la première émission,)
11 janvier 1987
... Rencontré un ami. Il avait la mine sombre, les traits tirés, les épaules voûtées, le regard fuyant... Kouman to fika?
18 janvier 1987
Samedi 10 janvier 1987: Inauguration à Kourou d’un musée de l’espace. Etant donnés les projets du Centre National d’Etudes Spatiales, et du Centre spatial Guyanais, on espère que les moyens d’agrandir le musée ont été prévus.
18 janvier 1987
Jeudi 15 janvier 1987: la télé a vingt ans. La télé guyanaise, naturellement. Merci de nous le rappeler, pour ma part j’avais oublié. Rien d’étonnant, vous vous rappelez, vous, comment on vivait avant ? Ça a l’air loin, loin, l’avant-télévision, rappelez-vous! On dirait un poème de la Renaissance: “Vous rappelez-vous les longues soirées...
25 janvier 1987
.. Je mets une touche finale au costume de touloulou que je vais porter l’après-midi. Généralement, je me fais une tête d’homme, c’est le plus efficace pour terrifier les enfants, et surtout les enfantes, qui ont déjà peur des hommes sans avoir peur du loup. ....
01 février 1987
Mardi 27 janvier. ... Dans une république de l’URSS, les conducteurs qui ont commis de graves infractions au code de la route devront désormais porter sur leur voiture une plaque signifiant: ce conducteur est dangereux. Pas mal. On pourrait adopter le système en Guyane. ...
08 février 1987
Lundi 2 février. Nous apprenons aujourd’hui seulement, que Jean-Marie Brandon, ancien directeur de la Caisse d’Epargne de Cayenne, a été arrêter à Bordeaux il y a quelques jours, transféré le jeudi 29 janvier à la prison de Cayenne, et inculpé le vendredi 30 janvier, d’escroquerie, abus de confiance, etc...
08 février 1987
Mardi 03 février : 13h30 sur RFO-Guyane: débat sur l’orientation scolaire. Une dame téléphone, dit que son fils a été orienté vers un CAP de mécanique-auto, qu’il a été reçu à son CAP et qu’il ne trouve pas de travail. Réponse tout à fait logique du journaliste, “c’est quand même pas la faute des conseillers d’orientation”....
15 février 1987
Monsieur le Préfet de la Guyane décide la mise en place d’un quatrième camp de réfugiés surinamiens à Charvein. Je ne sais pas si le lieu est bien choisi. Quand on se souvient de ce qu’était le précédent camp établi à Charvein, au début du siècle, à savoir un camp d’où on ne revenait jamais vivant, (d’où, d’ailleurs, on ne revenait pas du tout), il est dommage qu’on éprouve le besoin de remettre un camp à cet endroit.
22 février 1987
Voici l’Académie des Antilles & de la Guyane avec un nouveau recteur. On verra plus tard si c’est un di-recteur ou un co-recteur, en tout cas c’est un Catayée, et c’est un nom qui s’est déjà illustré en Guyane. On lui souhaite de rester dans la tradition. A ce propos, notre député...
12 mars 1987
Voici un petit poème de ma composition. Merci, c’est gentil d’applaudir, mais attendez un peu quand même. J’ai choisi de parler en vers pour traiter ce sujet, parce que seuls des vers peuvent rendre le haut degré de douleur, de désespoir, auquel je suis arrivé. ....
15 mars 1987
C’est décidé, il y aura désormais un général en Guyane. C’est la conséquence de la création d’un commandement délégué des Forces Armées en Guyane. Honnêtement, je peux pas dire que ça m’avait beaucoup manqué, mais la logique militaire en montre bien la nécessité....
22 mars 1987
Vendredi 16 mars: conférence de presse de M. Bruné, qui fait le bilan de sa première année de député. M. Bruné est très enthousiaste, qui aurait cru qu’il aurait fait autant de choses! Et du coup, on fête aussi le premier anniversaire de la cohabitation, celle de M. Chirac et de M. Mitterand, ça va de soi, mais nous avons en Guyane une autre forme de cohabitation, je veux parler de celle de M. Castor et de M. Bruné. ...
29 mars 1987
(L’un des grands débats des années 1985-87 fut celui des dates de vacances scolaires. Certains souhaitaient des dates adaptées aux réalités du climat guyanais, donc des vacances allant du 15 août au 1er novembre. Mais d’autres tenaient à des dates qui seraient les mêmes qu’en “métropole”. Comme chacun sait, ce sont les seconds qui gagnèrent...)
05 avril 1987
Samedi 28 mars: foire agricole à Roura. On y vendait de tout. Interrogé par un journaliste, un membre du syndicat agricole de Roura déclare vouloir convaincre les jeunes qu’on peut vivre de l’agriculture. Rude travail et vaste programme en perspective. Pour apporter ma petite contribution, j’ai rédigé un petit questionnaire-type, et je fournis aussi les réponses. ...
12 avril 1987
Lundi 6 avril 1987. Il faut féliciter la municipalité de Cayenne qui est en train de regoudronner les rues de notre capitale. Lesquelles entre nous en avaient bien besoin, quoique... sur le plan visuel, ça avait un certain charme, ce patchwork de trous mal bouchés par du goudron de couleur variable, à tous les stades de l’usure. ...
18 avril 1987
...Vendredi 17 avril 1987. Arrivée de Jacques Chirac à Rochambeau. En posant le pied sur le sol Guyanais, le premier ministre a déclaré: “C’est un petit pas pour l’homme, pas c’est un grand pas pour...” Ah non, ça doit pas être ça, j’ai dû me tromper de papier.
18 avril 1987
France-Guyane, dans un article de son numéro qui est paru ce matin, nous propose quelques vérités sur la Guyane. Et en particulier sur l’économie de la Guyane. Sujet inépuisable... Laquelle économie est ce qu’elle est. Ce n’est pas un jugement: de Gaulle aimait à répéter “Les choses sont ce qu’elles sont.” ...
26 avril 1987
Avant de quitter la Guyane, M. Chirac déclare qu’il est opposé au rallye motonautique qui devait sillonner notre pays, et parle même de “corrida”, ce qui n’est pas gentil pour les taureaux. Si vous voulez mon avis, il etait grand temps que quelqu’un s’oppose à ce projet, et il vaut mieux que ce soir M. Chirac que l’armée surinamienne ou les soldats de M. Brunschwig. ...
26 avril 1987
Dans son discours devant M. Chirac, M. Bruné parle d’un miracle guyanais. Il y a eu le miracle allemand, puis le miracle brésilen, celui-là il a plutôt mal tourné, et puis il y a eu aussi la Résurrection, après tout, c’est Pâques aujourd’hui. ...
03 mai 1987
Le Monde, le journal français, du lundi 20 avril consacre à la Guyane un article abominable: La Guyane des mirages. Mirages, vous vous rendez compte? C’est dans les déserts qu’il y a des mirages! La Guyane serait-elle un désert? Avec la pluie qui tombe aujourd’hui, en plus, ça m’étonnerait quand même. ...
03 mai 1987
Lundi 27 avril: Ce sont les pratiques sexuelles qui ont cours en Guyane qui sont responsables de notre taux de SIDA, lequel est, pour autant qu’on sache, le plus élevé du monde. C’est ainsi du moins qu’on explique le phénomène. Mais qu’est-ce qu’elles ont donc d’aussi épouvantable, nos pratiques sexuelles? ...
10 mai 1987
Prédictions de 1987: la Guyane de l'an 2000. J'ai remarqué que, depuis quelque temps, on s'interrogeait beaucoup sur l'avenir de la Guyane, et en particulier, sur la Guyane de l'an 2000. Que sera-t-elle, où ira-t-elle, etc... La revue Antiane, qui est parue il y a quelque temps, se posait la question dans son dernier numéro, et pour ne pas être en reste, j'ai jugé utile de me la poser aussi. ...
17 mai 1987
Je vais vous donner quelques petits conseils sur la manière de devenir riche. Nos concitoyens s'étonnent quelquefois... enfin, j'ai tort de dire qu'ils s'étonnent, car je les soupçonne quelquefois de ne pas s'étonner vraiment... nos concitoyens, donc, donnent quelquefois libre cours à un étonnement plus ou moins sincère en voyant tel ou telle de leurs relations qui, officiellement gagne entre ... disons trois mille et dix mille francs par mois, quelquefois moins, et qui roule carrosse, généralement de marque allemande, et qui entretient généreusement deux, trois ou quatre femmes, ou même plus, sans compter les danseuses brésiliennes occasionnelles, et qui possède une villa, qu'on peut généralement qualifier de luxueuse, dans un endroit le moins discret possible et qui est un très bon client de la compagnie Air France et qui, et qui...
24 mai 1987
Lundi 18 mai : Une foule de Maripasouliens en colère bloquent un avion d'Air Guyane. Ils entendent ainsi protester contre une augmentation de 140% du billet d'avion. 140%, faut avouer, c'est pas mal. Les gens qui calculent l'indice mensuel de l'INSEE vont devoir faire de gros efforts pour que ça n'apparaissent pas trop dans leurs calculs. La raison? M. le Président du Conseil Général nous la donne lui-même avec tous les détails, la subvention versée par le département à la société Air-Guyane, considérée comme un service public, est supprimée. ...
24 mai 1987
Vendredi 22 mai 1987 : L'Office National des Forêts lance un appel d'offre pour la réalisation d'une route qui irait de Nancibo à Petit Saut. Vous voyez qu'on peut faire des routes en Guyane! Evidemment il s'agit là d'une route forestière, pas d'un moyen de communication. ...
31 mai 1987
Lundi 25 mai : Un auditeur, qui est aussi un élu guyanais, trouve que je n'ai pas été très clair la semaine dernière dans mon commentaire sur le prix du billet d'avion Cayenne-Maripasoula, et dans mes réflexions sur la route de Saint-Georges. On dirait, me dit-il, que tu n'oses pas parler franchement. Très bien, je plaide coupable. Mais si on me somme de parler clairement, je ne suis pas homme à me faire prier. Voici donc brutalement, j'allais dire sauvagement, le fond de ma pensée. ...
14 juin 1987
Mercredi 10 juin : journée anniversaire de l'abolition de l'esclavage. Cayenne, en ce mercredi matin, est une ville morte. Plus morte qu'un dimanche, encore plus morte qu'un jour de Noël, car ces jours-là au moins, les boulangeries sont ouvertes. Il faut bien s'extasier sur cet enthousiasme, ce zèle extraordinaire mis par nos concitoyens à célébrer cet anniversaire. Ceci démontre une immense volonté de vivre libre, et c'est très bien. ...
14 juin 1987
Je voudrais vous entretenir un peu d'une affaire qui n'est pas, c'est vrai, tout à fait récente, et qui, à première vue, ne concerne pas la Guyane, c'est du retrait de la candidature de Gary Hart à la présidence des Etats-Unis. Il y aura des élections à la fin de 1988, et Gary Hart était candidat. Mais catastrophe! un journaliste de Miami l'a surpris en délit plus ou moins flagrant d'adultère, et Gary Hart a dû, rouge de honte et les oreilles basses, et pas seulement les oreilles, renoncer à être président la prochaine fois. Il et même allé jusqu'à présenter des excuses à ses ex-supporters. ...
14 juin 1987
Vendredi 12 juin : épreuve de philosophie du baccalauréat 1987. Le mot "épreuve" doit être pris ici dans son sens plein et précis, surtout quand il s'agit de philosophie. la première réaction du candidat moyen est généralement de se gratter le crâne et de se demander "mais de quoi que ça peut bien causer?" Alors voici quelques conseils rapides (ça vient un peu tard pour cette année, je sais, mais ça pourra toujours vous servir l'année prochaine).....
21 juin 1987
Dimanche 14 juin : Entendu dans un communiqué que le pont de Sinnamary, abîmé par un poids lourd, était provisoirement interdit aux véhicules de plus de 20 tonnes, en attendant les réparations. Tiens tiens! On nous avait caché ça, que le pont de Sinnamary avait été abîmé par un poids lourd! Et abîmé comment? Et par quel poids lourd? C’est ce que vous serez peut-être en écoutant le prochain épisode de notre feuilleton, si typiquement guyanais : La Route de Saint-Laurent. ...
21 juin 1987
Dimanche 14 juin : On reparle de la restauration du camp de la Transportation, à Saint-Laurent. Il s’agirait, si j’ai bien compris, de restaurer les bâtiments du camp, et d’en faire un centre d’hébergement pour touristes en mal d’exotisme historique. J’ai déjà dit tout le bien que j’en pensais, j’avais même fait des propositions précises, et je ne veux pas y revenir. Mais un auditeur me disait il y a quelques semaines, que le bagne était un épisode honteux de l’histoire de la Guyane, et que le mieux était de l’oublier, et non de faire un musée du bagne. ...
21 juin 1987
Puisque c’est la saison des examens, je m’en vais donner à nos jeunes gens quelques conseils qui leur seront, j’espère, très utiles, sur les moyens de sortir victorieux du combat qui va les opposer, pendant les semaines qui viennent, à des examinateurs ou à des examinatrices grincheux ou acariâtres, quelquefois franchement sadiques, peut-être même gâteux, et qui tous, en tout cas, préféreraient être ailleurs. Que vous passiez le brevet des collèges, le BEP, un CAP ou le baccalauréat, suivez mes conseils, ils vous permettront peut-être de limiter les dégâts, et en plus ils sont gratuits, ce qui, par les temps qui courent, est assez rare pour mériter d’être signalé. ...
28 juin 1987
Mardi 24 juin : Faut-il supprimer le baccalauréat? On pose la question tous les ans, et tous les ans c’est la même chose, les professeurs répondent en choeur “Oh, oui!” et les parents répondent en choeur: “Oh, non!” Les candidats, les seuls qui au fond sont réellement concernés, ne répondent généralement rien. En tout cas, le baccalauréat continue. ...
28 juin 1987
Un auditeur me reproche de ne pas accorder aux pères la même importance qu’aux mères. Il parait que j’ai beaucoup parlé de la fête des mères alors que je n’ai pas dit un mot de la fête des pères. Les pauvres! Alors il y en a qui se sentent brimés, et on m’accuse carrément d’être sexiste. ...
05 juillet 1987
Vendredi 26 juin : M. le préfet de la Guyane nous raconte qu’il est allé au Brésil régler, ou essayer de régler, des problèmes de contact, dirons-nous, entre la Guyane et le Brésil. Fort bien. Je m’étonne qu’il y ait encore des problèmes de ce genre. L’an dernier, en effet, une très importante, et surtout très nombreuse délégation du Conseil Régional était restée longuement au Brésil pour faire la même chose. Ça n’avait donc servi à rien? ...
12 juillet 1987
... Je ne vous ai pas demandé quand vous preniez l’avion. Depuis quelques semaines, en effet, quand on se rencontre on se dit: “Bonjour! A kouman to fika?” Et tout de suite après on ajoute: “Et quand est-ce que tu prends l’avion?” Et si vous osez répondre que vous ne prenez pas l’avion cette année, on vous regarde avec une expression de pitié insupportable, comme si vous étiez un rebut de l’humanité, ou encore un pauvre type victime d’une effroyable coalition des choses et des hommes. ...
12 juillet 1987
Lundi 6 juillet : Etats Généraux de la Sécurité Sociale. Si vous avez des idées sur la mise à mort ou la survie de la Sécu, vous pouvez toujours aller à la Préfecture, il y a un cahier qui attend vos idées ou vos propositions. Vous y écrivez ce que vous voulez, peu importe que vous fassiez des fautes d’orthographe, ne vous en faites pas, il est peu probable que quelqu’un lise jamais votre prose. ...
14 juillet 1987
Lundi 13 juillet : Ce n’est pas moi qui contredirais ce tortuologue des Hattes, excédé par la montée des ordures abandonnées par les touristes sur la plage du même nom, et qui veut venir les déverser sur la place des Palmistes, (les ordures, pas les tortues) ou devant l’hôtel des Roches. C’est vrai que tous les sites touristiques de Guyane disparaissent sous les montagnes de détritus dans l’indifférence générale. ...
26 juillet 1987
Mercredi 22 juillet : Grande réunion organisée par le Bureau Action Jeunesse sur le thème Les études supérieures ouvertes aux bacheliers de Guyane. Mieux vaut tard que jamais, les inscriptions dans les écoles ont lieu au mois de mars, et les inscriptions en fac au mois de juin. Pour justifier qu’on tienne le 22 juillet une réunion qui aurait dû se faire 3 mois plus tôt, un responsable de l’association en question n’hésite pas à dire que le bac a lieu en Juillet et que les résultats ne sont donnés qu’en août. Ben voyons. ...
20 septembre 1987
Parler des vacances, c’est parler de voyager. Ah! Voyager! Je crois que nous aimons tous voyager, soit en train, soit en satellite, par exemple, soit en canot, vers des tas d’endroits, soit en bateau, vers nos îles à nous, qui sont du Salut, soit en voiture, un peu partout, en avion...
20 septembre 1987
Nous avons appris que près de 60% des militaires basés dans la région du Maroni avaient le palu. Ce qui prouve ou bien que les militaires sont plus sensibles que les gens ordinaires au paludisme, et on se demande bien pourquoi, ou bien que les moustiques du Maroni sont antimilitaristes, et là encore on se demande bien pourquoi. Je veux dire qu’un moustique ne peut pas avoir de raison particulière d’être antimilitariste...
27 septembre 1987
... La deuxième chose de la rentréee, dont je voulais vous dire deux mots, c’est des cantines scolaires. Et qui dit cantines dit tickets de cantines, et qui dit tickets dit qu’il faut les acheter, et s’inscrire à la cantine, le résultat, que nous connaissons tous, ce sont des masses humaines qui se poussent, se dépoussent, se repoussent, se surpoussent, se bousculent, s’écrasent, s’asphyxient, se malaxent, se ....
27 septembre 1987
Que les parents d’élèves soient rassurés: elle se passe très bien, la rentrée, comme toutes les rentrées d’ailleurs, tout est beau, tout est parfait, la preuve c’est que chaque élève aura un maître devant lui, et un plafond au-dessus de sa tête. L’école, c’est ça, hein, un maître et un plafond, on est protégé de la pluie, le reste c’est accessoire. Dans certains cas, le plafond est de toute beauté, regardez le nouveau collège Kapel, le nouveau collège Zéphir, le nouveau collège de Matoury, le nouveau collège de Rémire, on ne s’y retrouve plus, avec toutes ces nouveautés. Et qui s’en plaindraient? Bien sûr, pas moi! ...
27 septembre 1987
Et la rentrée des classes donne lieu aussi à quelques magouilles, suivez le guide. Dans une commune de l’île de Cayenne, le conseil municipal a décidé une fois pour toutes que l’enseignement primaire ne devait pas être gratuit. Et il refuse de dépenser les crédits du budget municipal à l’achat de livres. ...
27 septembre 1987
On pourrait bien s’amuser aussi à lire des listes de fournitures scolaires exigées par certains instituteurs qui, c’est évident, ont choisi la voie de la facilité. Quand j’étais moi-même élève, j’avais, je m’en souviens, quatre cahiers. Un cahier du jour, un cahier du soir, et un cahier de brouillon. Plus un cahier de compositions. Dans une liste que j’ai sous les yeux, je vois:...
27 septembre 1987
Et puisqu’on a déjà beaucoup parlé de l’école, il faut parler aussi de ce que ça coûte. Je lis dans France-Guyane du 22 septembre 1987, dans le compte-rendu d’une réunion du Comité Economique & Social, que le prix d’une salle de classe en dur est de 600.000 francs. Soixante millions de centimes! Soixante millions pour une seule salle! Quand on pense à ce que c’est qu’une salle de classe, c’est une grande boîte vide, faite généralement de très mauvais béton, pour la construction de laquelle l’entrepreneur a utilisé tous ses vieux matériaux, son plus vieux bois! ....
04 octobre 1987
Des canots partis de l’Equateur sont arrivés en Martinique après 9 mois de voyage! Selon le ministre de la culture de Cuba, il s’agit de prouver que Christophe Colombe n’a pas découvert l’Amérique, mais que, quand il est arrivé, les Indiens étaient déjà là. ...
05 octobre 1987
A partir du 5 octobre 1987, la Plume à l’Oreille est devenue quotidienne sous la forme qu’elle a aujourd’hui. Voici la première chronique quotidienne du 5 octobre 1987.
Puisque c’est un nouveau mois qui commence, et puisque maintenant que le premier octobre est passé, la rentrée est vraiment finie, (j’arrive pas à m’habituer à rentrer avant le premier octobre... Enfin!) et voici un nouveau mois, pour vous et pour l’INSEE. Il faut fêter ça comme il se doit, en tout cas il faut fêter cette information, que vous n’avez peut-être pas vraiment soupesée, à savoir que c’est en Guyane que la vie est la plus chère. Pas du monde, non, mais des D.O.M. Et puis même, n’hésitons pas à le dire, nous battons le record de la cherté de la vie de tous les départements français. ....
06 octobre 1987
Il y a quelque chose qui est en train, mine de rien, de bouleverser notre bonne vieille société, et de créer entre les hommes et les femmes des rapports tout à fait nouveaux. Nous entrons vraiment dans une nouvelle ère de la civilisation humaine. Suivez-moi bien.. ....
09 octobre 1987
C’est touchant, cette volonté des marchands en tout genre à moderniser, qu’ils disent, nos structures commerciales. On dirait qu’ils vivent tous dans l’angoisse qu’il nous reste 10 francs à la fin du mois. C’est le contraire de beaucoup de gens qui vivent dans l’angoisse qu’il ne leur reste PAS 10 francs, et longtemps avant la fin du mois. Et justement! . ....
12 octobre 1987
M. Paulin Bruné semble très inquiet de savoir si les enfants des réfugiés surinamiens nés en Guyane pourront à leur majorité obtenir la nationalité française. On peut partager ou ne pas partager les inquiétudes de M. Bruné, mais il est difficile de ne pas les comprendre. On aurait à priori envie de dire qu’il n’y a pas urgence en la matière, et qu’on a encore 18 ans pour voir venir, mais ce serait une erreur, c’est si vite arrivé, 18 ans! . ....
20 octobre 1987
Finalement, c’est plein de pièges, la créolité, qui l’aurait cru? De pièges et de risques. En voici quelques-uns pèle mêle et au hasard: faut-il y attirer de force des tas de gens qui ne veulent pas y aller? Faut-il refuser l’accès du monde créole à tout le monde, sauf aux Créoles, bien entendu, Ha! Ha! Ha! Ou bien faut-il donner du créole une définition tellement rigide qu’elle ne s’applique à personne? Sauf aux Créoles, bien sûr, Ha! Ha! Ha! . ....
16 novembre 1987
Ce qui me frappe à chaque fois que j’assiste à une séance du conseil général, ou du conseil régional, c’est le mal qu’ont nos élus à se faire entendre. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la technique de la prise de son, et de l’amplification dudit son n’est pas parfaitement maîtrisée. Il y a des micros partout, mais ils ne marchent pas toujours. Peut-être ne faut-il pas aller chercher plus loin les raisons de la léthargie qui affecte notre vie économique. . ....
16 novembre 1987
A propos de la réunion de lundi dernier du Conseil Régional, nos conseillers, décidant de l’enterrement prochain d’Air-Guyane, en vinrent naturellement à regretter qu’il n’y ait pas de route pour aller à Saül, Saint-Georges ou Maripasoula. Ce qui donna au président Othily l’occasion d’une belle envolée: . ....
17 novembre 1987
Quelques nouvelles brèves. ....
17 novembre 1987
Voici une nouvelle tout à fait nouvelle et regrettable, il n’y a pas que des nouvelles joyeuses dans la vie. Après la proposition de l’Association pour la Prévention de l’Enfance Handicapée de laisser mourir à leur naissance les enfants présentant une infirmité inguérissable, le cardinal de Paris, Jean-Marie Lustiger a eu cette réaction: ....
23 novembre 1987
M. Othily part en guerre contre l’une des traditions guyanaises les plus solidement ancrées que je connaisse. C’est d’ailleurs bien plus qu’une tradition, c’est devenu un mode de vie, quasiment, c’est quelque chose dont nous n’avons même plus conscience tant ça fait partie intégrante de notre cadre de vie, c’est un véritable phénomène culturel, et je me demande comment fera M. Othily pour changer des mentalités aussi solidement établies. Autant vouloir qu’il neige en Guyane, ou que le ciel soit bleu quand il pleut. De quoi s’agit-il? Voici. ....
30 novembre 1987
Je suppose que, si l’on veut que la Guyane ait un avenir qui ne ressemble pas trop à son passé, nous devons nous doter des moyens administratifs de notre développement. Il faut donc saluer comme il se doit les perspectives ouvertes par la récente réunion du Comité Economique & Social, à laquelle réunion furent révélées plein de choses passionnantes. Pour assurer le développement agricole de la Guyane, par exemple, on va créer tout plein de nouveaux organismes, tels que l’ARGARF (à vos souhaits!) Ça veut dire Association Rurale Guyanaise pour l’Aménagement Rural & Foncier. ....
08 décembre 1987
Situation de grande détresse à Maripasoula. Le fleuve n’ayant pratiquement plus d’eau, les canots ne peuvent plus remonter le fleuve et les marchandises non plus. Résultat, on est au bord de la famine. Ecoutez, habitants de Maripasoula qui m’écrivez pour me demander comment on peut ravitailler des millions d’Ethiopiens par avion, et pas quelques centaines de victimes de la sécheresse à moins de 300 km de Saint-Laurent, écoutez! Ce n’est pas la même chose, enfin quoi, quand même! Pour qui vous prenez-vous? ....
14 décembre 1987
Je me plaignais l’autre jour qu’on ne nous ait pas dit ce que fabriquait la SODECA, cette entreprise lauréate d’un concours de la qualité, et heureuse gagnante d’un prix de 3 millions de centimes. Eh bien j’avais tort de me plaindre, parce que, finalement, la Presse de Guyane du mardi 8 décembre nous explique très bien que l’entreprise en question fabrique des produits bitumeux pour revêtements routiers. ....
16 décembre 1987
... A cette exposition sur les énergies renouvelables, je m’attendais à trouver un stand d’exposition sur Guyane-Energie-Bois. Pour ceux d’entre vous qui ne sont pas très au courant, G-E-B c’est la célèbre centrale à bois du Degrad des Cannes, qui devait fabriquer de l’électricité avec des déchets de scierie, avec des déchets de scierie d’abord, car ensuite, presque toutes les scieries ont fermé, et celles qui restaient n’avaient plus guère de déchets, car elles n’avaient plus rien à scier, si bien que la centrale à bois devait utiliser des troncs entiers abattus exprès pour elle et réduits en copeaux. ....
19 décembre 1987
A l’EDF, des fois ils coupent le courant, c’est bien connu, mais des fois ils en mettent trop. Ils font du zèle. Tiens, par exemple, un auditeur de Régina (permettez-moi d’ouvrir une parenthèse, avant d’aller plus loin. Je suis bien content d’avoir reçu une lettre de Régina, car c’est la première lettre de Régina que je reçois, et j’aime bien Régina. Je n’y vais pas souvent parce que c’est loin, et que l’aller-retour dans la journée sur cette route qui ressemble beaucoup trop à celle de Rochambeau qu’on voit dans Cayenne-Palace, me fatigue. Mais dès qu’on aura fini le patchwork de goudron qu’on a commencé, c’est à dire dans 35 ou 36 ans, j’irai plus souvent, c’est promis.)....
21 décembre 1987
Décidément, Noël est une mine d’or pour la pub. C’est tous les ans la même chose, et ça me surprend toujours. Vers le premier décembre, nous entrons dans un monde brillant, scintillant, illuminé. Tout ce qui brille devient de l’or, ou du diamant, ou du champagne, ça dépend de ce qu’on veut nous vendre. D’un seul coup, il n’y a plus rien d’important au monde, sauf... sauf une idée fixe, qui s’étale partout, sur les murs, sur les écrans, le long de nos routes, dans nos journaux, ACHETEZ-MOI, ACHETEZ-MOI, ACHETEZ-MOI!....
28 décembre 1987
Je voudrais lancer un avertissement... Enfin non, le mot n’est pas exact, je voudrais simplement prévenir les riverains du Mahury, de la possible présence dans leurs eaux d’un Objet Flottant Non Identifié, un OFNI, qui n’est pas un chalutier piraté, non, il s’agit simplement d’un engin dont le champ d’action est en principe limité à la région de Stoupan. En principe. Mais qui, compte tenu des circonstances actuelles, peut être vu n’importe où entre la Comté-Orapu et l’îlet la Mère, j’ai nommé le bac de Roura.....
28 décembre 1987
Je voudrais lancer un avertissement... Enfin non, le mot n’est pas exact, je voudrais simplement prévenir les riverains du Mahury, de la possible présence dans leurs eaux d’un Objet Flottant Non Identifié, un OFNI, qui n’est pas un chalutier piraté, non, il s’agit simplement d’un engin dont le champ d’action est en principe limité à la région de Stoupan. En principe. Mais qui, compte tenu des circonstances actuelles, peut être vu n’importe où entre la Comté-Orapu et l’îlet la Mère, j’ai nommé le bac de Roura.....